Accueil » Bien débuter avec Organilog » 4. Fonctionnement du système de numérotation

4. Fonctionnement du système de numérotation

Au sein de la plateforme Organilog, chaque élément possède un numéro d’identification unique. Ce dernier commence à 1 et s’incrémente à l’ajout d’un nouvel enregistrement. Cet article explique le fonctionnement de ce système de numérotation et son utilité.

Fonctionnement

En prenant l’exemple des clients, il est facile de constater que le premier client possédera le numéro « 1 », tandis que le deuxième possédera le numéro « 2 », et ainsi de suite. Ce numéro est unique pour chaque client et ne cesse d’augmenter. Ce système de numéro d’identification sera similaire pour tous les autres éléments : adresses, interventions, tickets ….

Lorsqu’un client est supprimé, le système continuera d’incrémenter. Ainsi, il ne faut pas se fier à la continuité des numéros, ce qui est important c’est que chaque élément possède son identifiant, même si l’identifiant a été supprimé.

Cette numérotation ne peut pas être modifiée.

Utilité

En s’assurant que chaque enregistrement possède son propre identifiant, vous êtes sûr de pouvoir communiquer ce numéro à l’un des utilisateurs ou l’un de vos clients, sans craindre une mauvaise communication. Le numéro permet également de mieux estimer le nombre total de client ou d’intervention, d’un simple coup d’œil au quotidien.

Modifier la numérotation

Il n’est pas possible de modifier la façon de numéroter ou le format de numérotation. Cependant, il est possible par exemple de masquer les numéros sur le rapport PDF auto-générée par la plateforme Organilog. Il est par ailleurs possible d’ajouter un champ personnalisé de type texte ou de type numérique pour créer votre propre système de code de référence pour les interventions, les clients, les tickets ou tout autre élément.